L’agressivité destructrice du shiba inu

Originaire du Japon, ce chien est de race très ancienne et se distingue surtout par la maturité de son caractère et son autonomie précoce. Il arrive parfois qu’il développe des traits caractériels agressifs voire même destructeurs qu’il est tout à fait possible de maîtriser.

Un chien sensible et hyper actif

shiba inu neige photoPar ses origines de chien de chasse, le shiba inu est d’instinct curieux et fougueux. Il peut lui arriver de s’acharner sur un canapé, les pieds d’une table ou la tapisserie du salon. Un tel comportement agressif trouve à s’expliquer par diverses raisons : sa curiosité est stimulée par l’environnement qu’il cherche à découvrir (la matière et le goût des objets) ou, plus simplement, dans le jeune âge, des gencives douloureuses qu’il tente de soulager.

N’étant pas un animal particulièrement destructeur, sa sensibilité extrême peut cependant être une source de stress et d’ennui. Le confinement pendant de longues heures (attention à la propreté du shiba inu !), le manque d’attention de son entourage et le changement des habitudes (environnement, horaire, alimentation…), aussi infime soit-il, peuvent aussi l’affecter.

De nature dominante, la cohabitation avec d’autres espèces de même sexe peut provoquer chez le shiba inu un excès de protection territoriale.

La gestion de crise d’un shiba-inu

Le shiba-inu a une psychologie fine et complexe. Il a besoin d’expérimenter le plus de choses possibles (voir, goûter, sentir, entendre). Il est donc conseillé de le sociabiliser en le sortant souvent et de lui parler, en insistant sur les interdits, sans brutalité afin de ne pas augmenter sa frustration.

En cas de bêtises, il est tout de même indispensable d’être ferme et, quand il est obéissant, reconnaissant, en associant la flatterie et les friandises au bon comportement.

Il existe quelques recours simples mais efficaces pour éviter les destructions : un répulsif anti-machouillage ou le passage d’une éponge imbibée de vinaigre blanc sur les meubles et la multiplication des appâts (jouets, cartons vides, bouts de tissu résistant).

Le shiba-inu n’est pas un animal particulièrement destructeur et ce type de comportement, souvent lié à l’anxiété, se régule aisément avec un dressage positif.